21 Juil

Avez-vous l’intention de devenir propriétaire d’un bien immobilier dans le Bas-Rhin ?

Avec des taux toujours très bas, Cafpi enregistre une hausse de production continue de son activité depuis le début de l’année. Pour autant, peut-on affirmer que les Français se tournent davantage vers l’accession à la propriété immobilière ? Oui ? Et pourtant, un sondage IFOP, réalisé pour Cafpi, semble prouver le contraire. Pourquoi cela ? La raison est à chercher principalement du côté de la situation économique. En effet, les Français ne sont guère optimistes : la majorité des sondés (65%) pense que nous sommes encore en pleine crise et 22 % estiment que la situation est encore préoccupante.
Difficile dans ces conditions de souhaiter devenir propriétaire d’un bien immobilier dans le Bas-Rhin. Et pour beaucoup d’entre eux, les prix de l’immobilier restent trop élevés. Et ce critère-là représente encore l’un des trois principaux problèmes qui stoppent l’envie de devenir propriétaire pour 55 % (inchangé par rapport à 2015). Et ce, malgré le fait que la difficulté de trouver un financement auprès d’une banque recule légèrement (40 % contre 43%) et que le manque de confiance dans l’avenir régresse aussi à 35 %, contre 37 % en 2015.

Une « ville moyenne » ou « à la campagne » sont préférées
Au niveau environnement, les sondés plébiscitent en effet les agglomérations de taille moyenne (42 %) et les communes rurales (41 %). Les grandes agglomérations ont beaucoup moins la cote (17%). Le prêt à taux zéro (PTZ), connu par 85 % des sondés, est lui populaire, même si seulement 73% des sondés sont au courant que ce dispositif incitatif fonctionne aussi pour les logements anciens.

Confrontés à des situations encore difficiles, les Français laissent exprimer leur mauvaise humeur. Cependant, ils n’hésitent pas à devenir propriétaires s’ils trouvent un bien immobilier correspondant à leurs besoins, à un prix raisonnable et qu’ils peuvent le financer.

C.V. / Bazikpress © Robert Kneschke

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée